cook

Restaurateurs et Professionnels du Loisir à Peu d’Impact

Vendredi 17 décembre, le gouvernement a annoncé la mise en place d’un futur « couloir des vaccins ». Si le Parlement approuve ce projet de loi, seul le calendrier de vaccination complet permettra l’accès aux lieux soumis à autorisation : restaurants, cinémas, animations en salle…

Bientôt le permis sanitaire s’est transformé en “passer la vaccinationC’est l’annonce faite par Jan Castex, à l’issue de la réunion du Conseil de défense de la santé, le 17 décembre.

Concrètement, cela signifie que Les tests négatifs ne suffisent plus.Désormais, seule la vaccination sera valable dans le couloir‘, fixé par le Premier ministre.

Avant de pouvoir entrer en vigueur, la mesure doit être soumise au Parlement début janvier. Si le projet de loi est adopté, alors “passer la vaccinationPour accéder aux établissements ouverts au public. C’est le cas, par exemple, dans les cinémas.

Dans Arras Megarama, le public revient doucement. A l’entrée, Ingrid Waghi vérifie les passages sanitaires et selon ce responsable, “passer un vaccin” Cela ne devrait pas trop affecter la fréquentation.

Comme les tests deviennent payants pour les non vaccinés, nous avons très peu de spectateurs qui viennent avec les tests. La grande majorité a une habilitation de santé grâce aux vaccinations.

Ingrid Wigge

Réalisateur Arras Megarama

Les adultes, non vaccinés et sans ordonnance, paient environ 44 euros pour un test PCR ou au moins 22 euros pour un test d’antigène.

Donc côté restaurant, même remarque : “c’estest Trop cher, on n’a pas vraiment vu autant de personnes non vaccinées dans nos établissements”, confirme Pierre Nouche, Président de l’UMIH (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) dans le Pas-de-Calais”Avec le permis de vaccination à certains endroits seulement, nous sommes à nouveau référencés mais au moins nous ne sommes pas fermés les jours fériés.

Car pour tous les professionnels qui reçoivent du public, même si les conditions d’accès changent, une chose est nécessaire : rester ouvert.

Je ne pense pas que le permis de vaccin changera le flux de nos clients. Je dirais que 99% ont déjà été vaccinés. Ce que nous craignons le plus, c’est la fermeture. Nous n’avons pas retrouvé notre présence avant la crise sanitaire…‘ , regrette Thomas Chudd, COO de Koezio Lille, un parc d’attractions couvert.

avec ça “passer un vaccin”Le gouvernement espère lutter contre la cinquième vague de Covid-19 et inciter les personnes non immunisées à prendre les devants.

dans la zone Hauts-de-France, les taux de vaccination sont supérieurs aux pourcentages nationaux : 4,5 millions de personnes ont été complètement vaccinées et plus d’une personne sur quatre a reçu une dose de rappel.




Source link

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button