cook

Voici les 10 aliments les plus difficiles à digérer

La digestion est une période complexe pour le corps. Les aliments sont transformés pour être absorbés. Avec des repas copieux, cela peut être angoissant pendant des heures ou même perturber le sommeil. Pour faciliter le travail de votre estomac, voici dix aliments à consommer avec modération.

Les produits laitiers

Plus que le lait lui-même, c’est en fait le lactose qu’il contient que de nombreux organismes ont du mal à assimiler. Ces glucides sont présents dans le lait de vache et de brebis ainsi que dans le lait de chèvre, mais dans une moindre mesure. Lorsque la digestion des produits laitiers est un problème, il est tout à fait possible que cela soit dû à un déficit en lactase. Cette enzyme décompose le lactose en glucose et galactose, qui sont deux types de sucre, maintenant une bonne digestion du lait.

un oignon

Manger beaucoup d’oignons peut nuire, et pas seulement à votre respiration. Comme le chou, il contient tellement de fibres que l’estomac ne peut pas toujours le digérer complètement, en raison de la quantité. Ensuite, la partie non absorbée reste dans l’estomac et reste stagnante, jusqu’à ce que les bactéries du système digestif s’en chargent. Cela fait des oignons, comme l’ail, un aliment fermentescible.

© mockup-graphics-unsplash

nourriture frit

Un plat salé de frites garantit souvent un plaisir salé instantané… Le corps a besoin de temps pour digérer les aliments gras et les calories. C’est pourquoi un repas copieux se traduit souvent, lors de la digestion, par cette sensation de manque d’enthousiasme pour le reste de la journée.

légumineuses

Pois chiches, lentilles et haricots : les légumineuses sont souvent distinguées pour leurs nombreux avantages. Ils sont riches en protéines, fibres et vitamines, et sont déjà très intéressants d’un point de vue nutritionnel. Mais pour certains estomacs, sa digestion est difficile. Ces aliments contiennent une grande quantité de fibres et de glucides, des substances complexes que le corps ne peut pas toujours décomposer « naturellement ».

plats épicés

Sans assaisonnements, la cuisine serait fade pour certains. Mais quand on a la main un peu lourde sur le curry et surtout sur le piment, la digestion peut réserver de mauvaises surprises. Les épices, surtout si elles sont fortes, peuvent irriter le système digestif, de la gorge à l’estomac en passant par l’œsophage.

légumes crus

Les légumes crus sont réputés pour leur teneur en vitamines et en fibres, ainsi que pour leurs antioxydants. Nous aimons les servir à l’apéritif ou les cuisiner à l’apéritif. Mais attention, pris en grande quantité, il peut entraîner des troubles digestifs. En effet, les fibres qu’ils contiennent peuvent irriter le système digestif. De plus, sous l’influence de la fermentation, il peut faire gonfler l’abdomen. Tout est question de quantité.

Soja

Yaourt, lait végétal… Le soja est partout. Ce qui bouleverse nos estomacs : Parce qu’ils contiennent tellement de glucides inconnus de l’organisme, notre système digestif peine à s’en débarrasser. Il faut donc s’attendre à des ballonnements.

Pain insuffisamment cuit

Comme nous le rappellent les nutritionnistes, le processus digestif commence par la mastication. Plus vous mâchez de nourriture, plus cela devient facile. Pour cette raison, achetez toujours du pain bien cuit. En effet, s’il est trop blanc, il sera très vite englouti et risquera ainsi de provoquer des ballonnements. Une baguette bien cuite mâchera mieux, et surtout plus longtemps.

viande froide

Les protéines animales sont plus lentes à digérer. Quand il s’agit de charcuterie, elles sont plus lourdes pour l’estomac. En fait, ces produits sont riches en matières grasses, ce qui n’aide pas. Pour éviter les complications, nous choisirons du porc sans la peau.

ddp-2xyzuj3jd6s-unsplash-taille640_60351e5f06fe2.jpg

© ddp

choux

Le cuit sera toujours plus facile à digérer que le cuit. Mais le chou reste un aliment que nos estomacs n’aiment pas beaucoup. Il est connu de gonfler des ballons, de gonfler des distributeurs automatiques ou même de donner du gaz. Pour tout faciliter, il est recommandé de faire bouillir le chou dans de l’eau vinaigrée avant de le cuire.


Source link

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button